Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Visites/2005 année de la bière - L'abbaye de Rochefort

2005 année de la bière - L'abbaye de Rochefort

11/02/2005 - Lu 13410 fois
2005 année de la bière - L'abbaye de Rochefort Trois bières, mais une production restreinte. Les trappistes de Rochefort naissent dans une salle à la lumière magique. La qualité prime sur la quantité.

Lumière magique, travail artisanal font partie des secrets de la seule trappiste namuroise

 

R ochefort est la plus petite des brasseries trappistes wallonnes. Mais avec de multiples saveurs ! En rouge, vert et bleu, couleurs de ses célèbres capsules.

C'est à l'extérieur de la ville que l'abbaye Notre-Dame de Saint-Remy se blottit derrière quelques bosquets. Ici, les touristes sont rares, contrairement à sa consoeur d'Orval. Par contre, dans la belle salle de brassage, la porte s'ouvre également à des heures bien matinales, vers 4 heures. La journée de brassage est longue. Elle se termine vers 16 heures.

Vital Streignard, directeur de production, est plongé dans son monde houblonné. Cela fait 34 ans qu'il travaille parmi les moines. Il y est entré comme... étudiant. Mais il n'y est pas seul. Les Streignard sont cinq frères à travailler dans l'abbaye, dont trois à la brasserie !

Vital y a notamment appris beaucoup de choses avec le frère Antoine, alerte septuagénaire qui vient encore régulièrement se replonger dans la salle de brassage ou au soutirage. Je suis le 1er laïque directeur de la brasserie. Un honneur, en succédant à frère Antoine !, glisse Vital Streignard.

Là aussi, la salle de brassage, qui date de 1968, est une merveille pour l'oeil. Quand les rayons de soleil traversent les grandes baies vitrées agrémentées de vitraux, les lumières qui se reflètent sur les cuves cuivrées insufflent un peu de magie.

Quatre heures du mat' donc. Le calme est absolu. La veille, 1.800 kg de malt ont été concassés. Les farines sont prêtes à descendre dans la cuve d'empâtage. Que ce soit pour la rouge, la verte ou la bleue, la quantité de matière première est la même, explique Vital Streignard. Nous y ajoutons de l'amidon de blé. Voici six ans, la brasserie utilisait du maïs en complément, mais avec l'arrivée des OGM, on a préféré s'abstenir...

A Rochefort, les fameux paliers de température destinés à extraire les sucres lors du brassage ont une importance fondamentale. C'est très différent d'Orval puisque là, le moût passe de 62 à 72º. A Rochefort, les paliers sont très sévères : 57º, 63º, 74º et 78º. Plus on monte en température, plus le malt libère ses arômes. Subtils, magiques dans une telle ambiance. Mais ce travail requiert de la rigueur. Si on se trompe, ce n'est plus du tout la même bière. La densité change, commente le brasseur. A Rochefort, rien n'est automatisé, la présence humaine reste fondamentale. Il faut donc vivre au rythme du brassin.

Retour au brassage, précisément, lorsque le malt a livré tous ses sucres. Vient l'heure de la filtration, puis de l'ébullition, de 9 h 30 à 11 h, environ. Pour conserver le maximum d'arômes, ce n'est qu'à la fin que le brasseur ajoute les houblons.

Midi. Le sucre cassonade glisse dans la cuve en chantant. Le moût est prêt pour la fermentation, après avoir été refroidi de 95 à 22-23º. Fermentation : 4 à 5 jours, suivie d'une clarification de la bière.

A Rochefort, la garde est rapide : deux jours. La refermentation en bouteille est également rapide : 15 jours maximum. Le soutirage a lieu une fois par semaine : le mercredi.

www.regions.be


ABBAYE NOTRE-DAME DE SAINT-REMY

 

Adresse :

Abbaye Notre Dame de Saint-Rémy
Rue de l'Abbaye 8
5580 ROCHEFORT
Localisation De Rouck

Informations pratiques :

Tél. : 084/22 01 40

Fax : 084/22 10 75

Périodes d'ouverture :
01/01/2005 au 31/12/2005
TOUS LES JOURS : 14h00-18h30
TOUS LES JOURS : 06h30-12h30

Type de visite :
MUSEE/DECOUVERTE,ABBAYE, BRASSERIE

Descr1ptif : Seule l'église peut être visitée par les touristes, la brasserie quant à elle est pratiquement impénétrable.

Commentaire : Logement pour retraite spirituelle sur demande écrite. Produit monastique: bière. L'église seule est ouverte au public.

 

0 vote
1 commentaire - Voir | Rédiger
« Dossier suivant
La Bière d'Armentières
Dossier précédent »
2005 année de la bière - Brasseur de connaissances
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - Consommez avec modération