Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Reportages/L'industrie de la bière à Armentières.

L'industrie de la bière à Armentières.

13/02/2005 - Lu 31124 fois
L'industrie de la bière à Armentières. Dans l'attente de la "cité de la bière", projet ambitieux de sauvegarde du patrimoire industriel brassicole d'Artmentières, une note d'histoire et quelques photos anciennes.

Armentières, cité de la toile, quel labeur !
Armentières, cité de la bière, quelle saveur !

Si le textile est un fleuron, Armentières est aussi la reine du houblon. La bière d'Armentières s'était acquis une incontestable réputation de qualité et on en exportait de grandes quantités.

Deux brasseries importantes : Motte - Cordonnier et Ch. Breuvart, la première est plus ancienne, elle date de 1650.



Affiche de la brasserie Breuvart, située rue de Flandre (actuellement rue des Fusillés). Les bières fabriquées ont pour marques : Petite et Grande Bohême, en brune, en double et en triple, ainsi que le petit bock.

Brasserie Motte - Cordonnier

La date de la fondation de la brasserie remonte au XVIIe siècle, (1650) ; elle se situait sur l'ancienne route d'Erquinghem, actuellement rue de Dunkerque. Sa destruction date de 1917, et plus précisément le 9 juillet ; la ville d'Armentières ayant reçu les bombardements particulièrement violents de l'armée allemande (plus de 20 000 obus étaient tombés sur la cité).



Les ouvriers terminèrent le dernier bassin de 35 000 litres dans les pires conditions, avec l'aide du matériel de l'armée anglaise. La nouvelle brasserie fut construite en 1920 - 21 sur un terrain de 80 000 m2 par l'architecte M. Forest et inaugurée le 24 juillet 1923 ; au fil du temps, différentes unités de production vinrent s'y ajouter. Un important garage permettait la livraison de la bière dans les régions les plus lointaines. Localement, les voitures hippomobiles desservaient les Armentièrois et furent remplacées par les véhicules électriques. Soixante dix ans plus tard, en 1993, l'activité de brassage était arrêtée et l'unité d'Armentières se consacre par la suite au conditionnement. Le symbole de la brasserie est l'étoile de brasseur, qui représente les quatre éléments : l'eau, le feu, l'air et la terre.

Quelques photos :



Le bâtiment de la malterie. C'est là que les orges sont transformés en malt, après la phase de germination et d'arrêt de la croissance du grain obtenue à partir de fortes températures issues des eaux que l'on va trouver dans le sous sol par puits de forage. Dès que l'eau refroidie, les malts nettoyés vont pouvoir se mêler au houblon pour obtenir "le champagne du Nord".



Le service commercial de la brasserie utilisait des cartes publicitaires concernant ses bières :

L'étoile rouge, une bière de table, L'étoile d'or, une bière de dégustation, et , pour l'hiver, l'Etoile noire, une bière brune en bouteille.



La salle des brassages avec ses cuves en cuivre martelé : le mariage à chaud de l'eau et de la farine de malt.

Après la réfrigération de la bière, les ouvriers procèdent au remplissage des fûts. La bière va rester dans la cave de conditionnement pendant environ trois mois.



Après réfrigération, la bière est filtrée afin d'obtenir son aspect brillant. Elle est ensuite mise en fûts.

3 contenances différentes :

La rondelle de 148 litres, uniquement servie dans les estaminets.
La demi-rondelle.
Le quart, distribué dans les maisons particulères.



Si vous passez par Armentières, visiter l'Hôtel de ville d'Armentières. L'occasion de découvrir les salons d'honneur, les vitraux illustrant l'histoire industrielle d'Armentières : la Brasserie, la filature, le Tissage, les tableaux de François-Charles BAUDE, peintre local, ou encore la salle des mariages.

Pour s'inscrire à une visite guidée du beffroi de l'Hôtel de ville d'Armentières, rapprochez vous de l'Office du tourisme au 03.20.44.18.19 . Pour se rendre à Armentières : prendre l'autoroute A25 (Lille - Dunkerque) sortie N°8 "La chapelle d'Armentières" et suivre Armentières.
4.339 votes
1 commentaire - Voir | Rédiger
« Dossier suivant
LA BRASSERIE DUYCK MISE SUR LES BLONDES !
Dossier précédent »
L'art des brasseurs
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - Consommez avec modération