Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Visites/La croix des Grèves : de la bière en Normandie!

La croix des Grèves : de la bière en Normandie!

02/09/2005 - Lu 22558 fois
La croix des Grèves : de la bière en Normandie! Profitant de nos vacances dans le département de la Manche, nous avons fait la classique excursion au Mont saint Michel. C'est là que nous avons découvert la Brasserie de la Baie, une brasserie artisanale créée par un passionné, Christophe Lesenechal.

Mont Saint MichelLe Mont Saint Michel, comment ne pas aller le visiter quand on est en vacances à proximité. Un seul mot : impossible. Par contre le visiter en pleine saison touristique, c'est un véritable parcour du combattant, un chemin de croix, pire qu'un super marché aux heures d'affluence...

Suite aux conseils de Christophe Lesenechal, nous avons été au Mont Saint Michel de bonne heure (neuf heure du matin), et avons pu profiter pleinement de la visite sans trop de monde. Celui-ci commence à affluer vers 11 heures, et cela devient intenable entre 12h et 13h, heure où nous avons décidé de plier bagage...

Nous avons donc commencé par tater le terrain, et le dimanche 21 août (tien, c'était la Saint Christophe !) nous avons poussé jusqu'au Mont pour faire un premier repérage. La route d'Avranche vers le Mont Saint Michel passe par le village de Bas-Courtils, et c'est là qu'un panneau jaune a attiré notre regard : “Fabrique de bière de la Baie”. Une brasserie au pays du cidre et du calvados, voilà de quoi surprendre...

... Et pourtant, pas si hérétique que celà, rappelons que les vikings sont les fondateurs de la Normandie, et que ceux-ci étaient de grands buveurs de cervoise ! Par ailleurs, de nombreux brasseurs d'Alsace-lorraine ont élu domicile dans l'ouest de la France suite à l'invasion des Prussiens en 1870, et y ont développés des brasseries et le goût des populations locales pour la bière.

Nous décidons donc de prendre la petite route à droite qui nous même directement à un bâtiment de ferme (sur la droite), avec ce fameux panneau jaune. Nous nous arrêtons, et par chance la brasserie est ouverte le dimanche à partir de 15h30 jusqu'à 19 heures. Nous entrons dans la brasserie, et nous rencontrons Christophe Lesenechal. Nous commençons à discuter, et demandons donc une visite de la “Fabrique”, qui se résume en une pièce principale où l'on retrouve tous le matériel de brassage.


Parcours initiatique


Christophe LesenechalChristophe Lesenechal est originaire de Pontorson. Il n'en est pas à son premier métier, puisqu'il a commencé sa carrière dans l'hôtellerie/restauration, après des études d'oenologie. Sa véritable passion, c'est la bière, il est alors propriétaire d'un Pub avec un ami, le Normandy Arms, à Saint-Senier-sous-Avranches. Les deux gaillard possèdent une belle cave à bières. C'est alors qu'un fournisseur lui suggère de créer sa propre micro-brasserie. Il revend alors son Pub, et fait un stage à l'institut Française de la Bière et de la Malterie à Nancy.

Brasserie de la Baie Christophe s'intalle à Courtils en juillet 2003, il achète son matériel de brassage, et fait des travaux pour transformer la ferme en brasserie. Il met au point les recettes pour sa bière, dont les premiers brassins se feront chez un de ses amis, en Bretagne dans le Trégor. Il fait maintenant partie du cercle fermé des brasseurs de la Manche, ils ne sont que trois dans le département, avec celle de Valognes et le pub Eldorado de Cherbourg, qui produit uniquement pour son établissement.

Grâce à un carnet d'adresses bien fourni élaboré pendant ses années de patron de bar, Christophe a rapidement trouvé sa zone de chalandise, qui s'étend de Saint-malo à Mayenne, de Flers à Saint-Lô, de Falaise à Coutances. Les bars, pubs, brasseries et restaurants constituent son fonds de commerce.

La Croix des Grèves, issue d'une légende du Mont Saint Michel.

La Fabrique de bière de la Baie s'est inspirée de légendes de la région, les bières artisanales portent le nom de “La Croix des Grèves”, une légende de la baie. Cette légende raconte les aventures de pèlerins, dont une femme prête à accoucher, qui ont été surpris par la marée montante et qui ont été épargnés par la mer.

En 1150, la communauté religieuse du Mont Saint Michel retrouve l'emplacement d'une croix, sans doute érigée par les pèlerins, mais aujourd'hui recouverte par les vagues.

“Un groupe de pèlerins regagne la côte à travers les grèves. Parmi eux, une femme, enceinte. Ils avancent sur le sable dur et ridé des paumelles. Mais la mer est insidieuse. L'eau gagne, l'eau lèche, l'eau monte. Les hommes pressent le pas. Ils abandonnent la femme qui s'arrête, isolée au sein des tourbillons que la mer soulève. C'est alors que l'épée de l'archange arrête les flots. Saint Michel protège la femme qui enfante dans le froid des sables et du vent. Quand le flux se retire, ils sont vivants et l'enfant est baptisé Péril.” On raconte que fut dressée à cet endroit une croix qui donna son nom au miracle de l'accouchée de la Croix des Grèves.

informations issues de : http://www.broguiere.com/text_fr.htm

Bières Artisanales de caractère.

Christophe crée ses propres recettes, issues d'une longue reflexion. La Croix des Grèves est fabriquée de façon artisanale, non filtrée, non pasteurisée. La fermentation est courte (garde), avant la mise en bouteille où elle subirat une refermentation en bouteille. La méthode de brassage est apparentée à celle qu'utilisent les anglo-saxons.

Croix des grèves blancheLa blanche a un goût floral et léger, elle titre à 5°. Nous n'avons pu la gouter, car la blanche était en rupture de stock, en cours de garde lors de notre visite. Christophe nous a confié un secret, il ajoute des aromes d'agrumes... Mais chut, c'est un secret ! A deguster dans l'après midi, par une journée ensoleillée, elle vous rafraichira.
Croix des grèves blondeLa blonde est une bière maltée et faiblement houblonnée, aux parfums florals. Elle titre à 5°, l'aspect est trouble, consécutif à la levure utilisée pour la refermentation en bouteille.Lors de notre visite, elle était également en garde, mais par contre nous avons pu retourner en chercher le vendredi suivant. Elle peut être dégustée lors d'un repas, avec une salade et du fromage.

Croix des grèves ambrée

L'ambrée est plus maltée et avec une amertume plus franche et plus sucrée. Une bière apéritif par excellence, elle a un goût de caramel délicieux et titre également à 5°.
Croix des grèves Brune

La brune n'est brassée qu'une fois par an, en septembre, et mise en garde pour être commercialisée pour la fête de l'halloween, elle est plus arômatique, à base de quatre malts et quatres houblons. Elle titre à 6°. Christophe nous a réservé une surprise, et nous a sorti des bouteilles de son breuvage de sa cuvée 2004. Gardée un an en cave, le goût a évolué et est comparable aux meilleures bières brunes Belges, telles les Chimay ou autres Rochefort (dont on retrouve l'aspect), un pur moment de bonheur (je soupçonne que le dégré d'alcool ai un peu monté durant son année de garde...).

Et à chaque type sa couleur d'étiquette : blanche pour la blanche, bleue pour la blonde, ocre pour l'ambrée, verte pour la brune. Elle sont conditionnée en bouteille de 33 cl et 75 cl. Elle est estampillée du label Manche Terroirs, et a été selectionnée en 2004 pour porter les couleurs de “Bienvenue en Gourmandie”.

Ale Le Conquerant

Christophe nous a également fait découvrir une bière d'un de ses ami anglais, Stephen Skews, propriétaire de la brasserie Le Brewery qui fabrique une Ale Brune du nom de Conquerant (5,5°), une pure bière de tradition anglaise, à base de malt et de houblons aromatiques, non filtrée et non pasteurisées, où l'on découvre un parfum de réglisse. Je ne peux que vous la conseiller, c'est aussi un pur moment de bonheur. La brasserie Le Brewery se situe à Joué-du-Bois (6&320).

Pratique

La Brasserie de la Baie se trouve sur la route de Roche Torin, à Bas-Courtils. A la maison de la baie, à Courtils, il suffit de suivre les panneaux jaunes fléchés, la brasserie est très facile à trouver.

La Fabrique de bières de la Baie se visite du jeudi au dimanche de 15h30 à 19h, du 15 avril au 15 septembre. En hivers, les visites ont lieu uniquement le samedi et le dimanche de 15h30 à 19h00. La visite est explication, avec une dégustation à la fin coûte 1,5 euros (même pas le prix d'un demi en café).


Fabrique de bières de la Baie
6 Route de Roche Torin
50220 Courtils

Tél : 02 33 60 37 65
Fax : 02 33 60 35 93
Email : c.lesenechal@nomotech.net
Site internet en cours de développement.

Bonne adresse :

Pour nous restaurer dans les environs du Mont Saint Michel, et sur les conseils de Christophe, nous nous sommes restauré dans ce restaurant. Accueil chaleureux, nous avons mangé une carbonade à la Croix des grèves ambrée, nous nous sommes régalés.


LA CASSEROLE DE LA BAIE
Le Bourg 50170 HUISNES S/Mer,
tél. 02.33.60.33.40
fax : 02.33.60.21.32
email : information@lacasseroledelabaie.com
internet : http://lacasseroledelabaie.com

5 chambres, ouvert : annuelle, Parking. Animaux acceptés

4.3010 votes
5 commentaires - Voir | Rédiger
« Dossier suivant
Le site Echosdunet
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - Consommez avec modération