Vous êtes ici >> Accueil/Les brèves
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | »

Les brèves

Bientôt une AOC pour les bières belges ?

Ajouté le 05/05/2006 - Auteur : TLB
La brasserie Palm demande, avec d'autres producteurs de bières, une appellation d'origine contrôlée (AOC) pour les bières spéciales belges, comme la Palm, ainsi que pour les bières rousses de Flandre occidentale, comme la Rodenbach. Une telle appellation a déjà été accordée aux Geuzes.

Une information du journal « De Tijd ».

Une bière facturée 990 euros dans un café romain

Ajouté le 05/05/2006 - Auteur : TLB
un touriste de Hong Kong a dû débourser 990 euros pour une bière dans un café de la Via Veneto à Rome. Il s'était fait attiré par un rabatteur.

Le Café lui a servi une bière, et il s'est retrouvé avec une facture de 990 euros. Le touriste a décidé de marchander, et a obtenu un "rabais" de 500 euros... Sauf que le barman lui a quand même facturé les fameux 990 euros sur sa carte de crédit.

Il faut savoir qu'une bière est facturée 10 euros dans la Via Veneto, la célèbre artère de Rome.

Le touriste s'est donc rendu au commissariat de police pour porter plainte, mais malheureusement, il n'a pas su se faire comprendre, car personne n'y parlait anglais.

Bière libre : Le Baiser de la Princesse

Ajouté le 03/05/2006 - Auteur : TLB
Il n'y a pas que la Vores Øl comme bière libre. Voici le Baiser de la Princesse.



Il s'agit d'une
bière ambrée dont la robe aux reflets rouges développe à la dégustation un corps rond et puissant où se mêlent les arômes de malts, légèrement caramélisés et un touche de sucre candi.

Pourquoi une bière libre ? Sa recette, ainsi que le procédé de fabrication sont disponible sur le site internet, et librement utilisable. La recette est d'ailleu disponible sous licence
« GNU Free Document License ».

Les concepteurs de la recette avouent avoir été inspiré par la bière libre proposée par les étudiants danois de Voresoel, les premiers à avoir lancé une bière open source.

Le Baiser de la Princesse est né au sein du KIS, le groupe de coordination des systèmes d'informations à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL).

Toutes les informations concernant cette bière libre, la recette et procédé de fabrication sont disponibles sur le site : Le Baiser de la Princesse


3 commentaires - Voir | Rédiger

Sauvons la Brasserie Schutzenberger !

Ajouté le 26/04/2006 - Auteur : TLB
Nous vous avons informé de la mise en liquidation judiciaire de la Brasserie Schutzenberger dans nu article précédent.

Je viens de recevoir un mail m'informant qu'Un comité de soutien s'est créé hier. Une pétition peut être téléchargée et envoyée à Schiltigheim.

Toutes les signatures seront jointes à la demande en appel introduite par le comité d'entreprise.

La pétition est téléchargeable ici : Pétition de soutien au maintien de la Brasserie Schutzenberger

Depuis 1866, la Brasserie Schutzenberger est au coeur de l'histoire industrielle de Schiltingheim. Sa disparition constituerait immédiatement une catastrophe pour les 69 salariés, pour les 112 emplois induits (gérants et employés des restaurants liés à la Brasserie, sous traitants...), mais également pour l'ensemble des activités économiques et le rayonnement même de Schiltingheim.

L'ancienne "capitale de la bière" ne doit pas devenir le parent pauvre de la CUS. Déjà sont taux de chômage (12,6%) y est supérieur à la moyenne (9%).

Nous ne voulons pas d'une nouvelle friche industrielle après celle d'Adelshoffen, fermée en 2000.

Un plan de reprise existe ! Il est porté par des industriels sérieux : SOPREMA - Irion.
  • Il préserve 39 emplois sur le site.
  • Il préserve 112 emplois induits.
  • Il préserve une activité économique importante et emblématique de Schiltingheim.
  • Il est un contrepoids à la spéculation immobilière.
Pour toutes ces raisons, il est nécessaire de signer et renvoyer cette pétition.
9 commentaires - Voir | Rédiger

La brasserie Schutzenberger en liquidation

Ajouté le 23/04/2006 - Auteur : TLB
La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg a prononcé mercredi la liquidation judiciaire de la Brasserie Alsacienne indépendante Schutzenberger.

Schutzenberger était, avec Météor, l'une des dernières brasserie indépendante d'Alsace. L’entreprise emploie actuellement 67 salariés à Schiltigheim, dans la banlieue de Strasbourg (Bas-Rhin). Elle avait été fondée en 1740. Sa produtction est tombée de 200.000 hectolitres à 70.000 hectolitres en cinq ans.

La brasserie avait été placée en redressement judiciaire le 31 octobre 2005. L'activité se poursuivra jusqu’au 19 mai, suite à la décision de la chambre de commerce, mais la direction, qui avait présenté un plan de continuation et le comité d’entreprise, qui soutient le projet d’un repreneur extérieur, ont décidé de faire appel.

La remise à niveau du site, victime d’un sous-investissement chronique et handicapé par des galeries souterraines qui interdisent l’installation de certains équipements lourds, nécessitait d’y injecter 10 à 15 millions.

Trois projets de reprises avaient été présentés :

Le premier projet, provenait de La P-DG Marie-Lorraine Muller, qui prévoyait d’investir 5 dans une mini-brasserie qui se serait consacrée aux bières de spécialité avec une trentaine de salariés. Les marques de distributeurs auraient été sous-traitées.

Le second projet, par Marc Arbogast, ancien actionnaire et ancien président de la brasserie Fischer – rachetée par Heineken – prévoyait une mini-brasserie qui aurait employé 13 personnes.

Pierre-Etienne Bindschedler, président de la Soprema (produits d’étanchéïté), était, avec un associé, proposait la poursuite d’une activité industrielle avec 39 salariés et un investissement de trois millions d’euros dans l’outil de production. Cette solution avait la préférence des salariés qui avaient exprimé leur défiance vis-à-vis de l’actuelle direction.

Selon Me Fabienne Jenner, liquidatrice de l’entreprise, les deux premières propositions ont paru insuffisantes au regard du coût social et financier tandis que la pérennité du troisième projet n’a pas été jugée convaincante.
2 commentaires - Voir | Rédiger

"La charbon Rouge", une bière artisanale aux couleurs de Nancy

Ajouté le 14/04/2006 - Auteur : TLB
A l'occasion de la finale de la Coupe de la Ligue, le samedi 22 avril, un brasseur lorrain a créé une cuvée spéciale de bière aux couleurs de Nancy pour la finale,  "La Chardon rouge". Il s'agit d'une bière artisanale mise en bouteille ce mercredi à cette unique occasion, limité à 5.000 bouteilles de 75cl., numérotées et vendues dans les hypermarchés de la région nancéienne.

L'étiquette porte le logo de la Coupe de la Ligue et celui du club de Nancy, l'ASNL.

"Il fallait marquer le coup pour la finale. Tout a déjà été acheté par les hypermarchés", a expliqué Jean-François Drouin, co-directeur des Brasseurs de Lorraine, une brasserie artisanale basée à Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle).
1 commentaire - Voir | Rédiger

La bière augmenterait le risque de cancer du poumon ?

Ajouté le 14/04/2006 - Auteur : TLB
C'est ce que veut démontrer une étude menée par des Canadiens publiée dans la revue "Cancer Causes and Control". Cette étude tend à prouver que le fait de consommer de la bière augmenterait le risque de cancer du poumon de 20 à 50%, alors que la consommation de vin réduirait ce risque de 40%.

Les chercheurs de l'Université McGill ont émis ces conclusion, en isolant les facteurs de développement du cancer du poumon liés au tabagisme, grâce à une information précise sur la consommation de tabac des personnes composant l'échantillon de l'étude.

Une disparité qui pourrait s'expliquer par les différences d'ingrédients qui servent à réaliser les deux boissons alcoolisées, ou encore par le mode de vie généralement plus sain des consommateurs de vin.

En gros cette étude est à consommer avec beaucoup de modération, puisqu'elle ne tend en fait qu'à prouver que les buveurs de bières sont également des fumeurs...

En Norvège, de la bière coule des robinets

Ajouté le 21/03/2006 - Auteur : TLB

OSLO (Reuters) - Une habitante de Kristiansund, dans l'ouest de la Norvège, a eu la surprise de voir de la bière couler de ses robinets alors qu'elle faisait la vaisselle.

"J'ai ouvert le robinet pour laver des couteaux et des fourchettes et c'est de la bière qui a coulé", a raconté Haldis Gundersen à Reuters. "Je me suis crue au paradis", a-t-elle ajouté.

Le prix de la bière est particulièrement élevé en Norvège. Servie dans des verres de 40 centilitres, elle est vendue environ 50 couronnes (presque six euros) dans les bars du pays.

Gundersen a déclaré qu'elle avait essayé la bière mais qu'elle avait un goût bizarre et n'était pas très gazeuse.

L'explication à ce phénomène étrange a été trouvée deux étages plus bas, où un employé d'un bar s'est trompé dans les branchements de ses tuyaux.

En installant un nouveau tonneau de bière, il l'a raccordé à l'arrivée d'eau de l'appartement de Gundersen. Les clients du bar ont de leur côté eu droit à de l'eau à la place de leur bière.

Une Bière à la verveine pour L'AS St Etienne

Ajouté le 09/03/2006 - Auteur : sebastienserre
A l'occasion du 30 ème anniversaire de la finale de la Coupe d'Europe des clubs des Champions opposant le club de Football Stéphanois du Bayern de Munich, une petite brasserie française à lancé une bière à la verveine baptisée « Chaudron Vert 1976-2006 ».
10 000 bouteilles ont été mis en vente par la micro-brasserie « Les Brasseurs de Sornin » situé non loin de Roanne (42). Les bouteilles en Aluminium sont numérotées et commercialisées dans les grandes surface bourguignonne et rhones-alpine.
La « chaudron vert 1976-2006 » est non pasteurisée, non filtrée, et refermentée en bouteille et affiche 5,5°.

La bière de mars débarque à la Brasserie La Choulette

Ajouté le 02/03/2006 - Auteur : TLB

















Le samedi 4 mars, la Brasserie Artisanale La Choulette fête le printemps pour le lancement de la Choulette de Mars.  Afin de marquer l’événement, la Brasserie ouvre ses portes et, selon une tradition des brasseurs du Nord, invite les initiés et non-initiés, en famille ou entre amis, à goûter la cuvée 2006.

Un moment d’échange.
L’artisan brasseur souhaite à travers cette manifestation faire partager à la fois son métier et son savoir-faire. Des visites de la brasserie et de son petit musée sont également organisées pour l’occasion.

Une journée placée sous le signe de la convivialité.
Ce sera également la possibilité de rencontrer les femmes et les hommes qui, chaque jour, renouvellent la tradition des bières de garde du Nord-Pas-de-Calais. Venez nombreux !

Un cadeau de bienvenue : afin de respecter la tradition des bières de Mars, Alain Dhaussy et toute son équipe vous offrent gratuitement une Choulette de Mars lors de votre visite (valable seulement pour la journée du 4 mars). Pour bénéficier de cette offre, il vous suffit de vous rendre à la Brasserie avec un exemplaire de cet article imprimé.

- Journée de la visite : samedi 4 mars
- Heures de visite : de 9h à 12h et de 14h à 17h
- Durée : 45 min
- Groupes et enfants accompagnés acceptés.


2 commentaires - Voir | Rédiger
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | »
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - Consommez avec modération