Vous êtes ici >> Accueil/Les brèves
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | »

Les brèves

Carlsberg: en hausse après un 2e trim. meilleur que prévu.

Ajouté le 11/08/2005 - Auteur : TLB
(Cercle Finance) - Le brasseur danois Carlsberg affiche un léger tassement de son bénéfice opérationnel au deuxième trimestre, dû pour l'essentiel à un repli des ventes en volumes en Europe de l'Ouest.

Le titre monte de 1,5% à 336 couronnes ce matin à la Bourse de Copenhague, cette performance s'avérant légèrement meilleure que prévu.

Le groupe a dégagé un résultat d'exploitation de 1,35 milliard de couronnes danoises sur le trimestre, contre 1,39 milliard de couronnes un an plus tôt.

Ses ventes de bière, exprimées en volume, se sont repliées de 6% à 7,6 millions d'hectolitres au deuxième trimestre en Europe occidentale, le chiffre d'affaires s'étant pour sa part contracté de 8%.

Ce repli s'explique, selon Carlsberg, par une base de comparaison défavorable, l'activité du deuxième trimestre 2004 ayant largement profité du dernier Championnat d'Europe de football.

Le groupe a néanmoins réalisé un chiffre d'affaires total en hausse de 2% à 10,4 milliards de couronnes, sous l'impulsion de son développement en Europe de l'Est, et tout particulièrement sur les marchés russe et polonais.

Carlsberg, également propriétaire de la marque Tuborg, continue de prévoir un chiffre d'affaires en hausse d'environ 5% à 38 milliards de couronnes cette année, pour un bénéfice opérationnel stable à 3,4 milliards.

La Saison Dupont meilleure bière du monde, selon Men's Journal

Ajouté le 11/08/2005 - Auteur : TLB

Affiche Bières DupontLa brasserie Dupont, à Tourpes en Belgique, a reçu la palme d'or de la meilleure bière mondiale pour sa bière la "Saison Dupont", décernée par le magazine américain Men's Journal dans son édition de juillet, journal tiré à plus de 400.000 exemplaires.

"Elle a été élue parmi un panel de dégustateurs dans lequel figuraient des journalistes", indique Olivier Dedeycker, gérant de la société de Tourpes.

"Notre houblon et notre levure possèdent des arômes particuliers, qui font penser à des épices, mais je peux vous affirmer qu'il n'y a aucune épice dans notre bière", poursuit Olivier.

La brasserie Dupont est réputée pour sa "Moinette", et ce prix lui permet de mettre en avant une autre de ses productions. Malgrés ce prix, Olivier Dedeycker précise qu'il ne souhaite pas dépendre uniquement du marché américain même si les Etats-Unis représentent une part de plus en plus importante en terme d'exportations des produits de la brasserie.

"L'an dernier, les Etats-Unis représentaient 13% du volume global de nos activités. Et nous arrivons déjà à 20% cette année. Notre site Internet est de plus en plus visité depuis l'annonce du résultat. Beaucoup d'Américains se renseignent."

Un coup de publicité qui arrive à brule pour pong pour la brasserie Dupont, qui vient de créer un service commercial pour prospecter le marché, notamment en Belgique.

Saison Dupont

La Saison Dupont trouve son origine dans les bières de saison qui servaient à désaltérer autrefois les ouvriers saisonniers travaillant dans les grosses fermes de la région, comme à Tourpes.

"De ce fait, cette bière, qui titre 6,5% en volume d'alcool, est amère et sèche, de manière à bien désaltérer. Nous n'y ajoutons pas de sucre, comme cela se pratique souvent maintenant. Chez nous, à Tourpes, mais aussi ailleurs, elle était brassée l'hiver et consommée l'été. Mais il s'agissait avant tout d'une bière légère, à faible teneur en alcool. Je pense qu'elle est impossible à décrire!"

La Brasserie Dupond brasse également la Biere de Miel, que j'utilise pour faire un velouté de carottes au cumin.

Bière de Miel

Brasserie Dupont

Le reste du classement est le suivant :

Une bière venue de Pennsylvanie, aux Etats-Unis, la Victory Prima, qui titre 5,3°, est sacrée meilleure pils. Elle est décrite comme légère, pleine de vie et fort rafraîchissante.

Dans la catégorie des Ales (bières amères et à fermentation haute) et Bitters, la première place a été décernée à la Ridgeway Bitter, bière anglaise qui titre seulement 4°. Dans cette classification, l'argent est remporté par l'IPA Alesmith, venue du sud de la Californie et qui titre 7,25°. Ce breuvage se classe d'ailleurs en tête dans la catégorie IPA (bières souvent amères).

Un classement a été réservé exclusivement aux bières belges, décrites comme souvent complexes. A la première place, on retrouve la Trappiste de Rochefort 10, qui titre 11,3°. En seconde position, figure la XX Bitter qui titre 6,2° et à la troisième place, surprise, se pointe une bière... française, mais à l'esprit belge, rectifie le magazine. La Bavaisienne, ambrée, est produite par la brasserie Theillier à Bavay. Elle titre 7°. Dans la catégorie des bières dites foncées, sombres ou colorées, la 1re place revient à une bière allemande, la Celebrator Dopplebock, qui titre 6,7°. Elle est originaire de Bavière.

Cocorico dans le classement des bières de l'été puisque si l'or revient à une bière allemande, l'Ayinger Brau-Weisse (5,1° - Bavière), caractérisée par son parfum de banane, la 2e place est remportée par notre célèbre Hoegaarden (4,9°). Et le bronze va à la Saison Fantôme, refermentée en bouteille et produite par la brasserie Fantôme à Soy, maison artisanale. Enfin, la meilleure bière légère est la Mahr's Leicht, une allemande. Elle titre 2,8°!

Le magazine a décerné un prix de la meilleure bière par continent. La Saison Dupont rafle la mise pour l'Europe. Pour l'Amérique du Nord, la Pils Victory Prima se classe première. Une bière blonde allemande, très en vogue à Trinité-et-Tobago, la Carib Lager, reçoit le prix de l'Amérique du Sud. La Tusker (Kenya) gagne en Afrique. La Lion Stout, que vous pouvez boire au Sri Lanka, est très appréciée en Asie tandis que le Pale Ale Cooper est plébiscité au niveau de l'Australie. Enfin, une bière néo-zélandaise semble séduire la zone antarctique. La Speight's Old Dark, bière sombre, a été lancée en 1992 seulement.
 

L'alcool permettrait une plus grande vivacité d'esprit

Ajouté le 03/08/2005 - Auteur : TLB

Une information à prendre... avec modération bien sûr ! Une enquête universitaire australienne, réalisé sur un échantillon de 7.000 personnes d'ages variées, tente à démontrer que la consommation modérée d'alcool permettrait d'avoir les idées plus claires. 

Selon cette étude, les personnes buvant de l'alcool avec modération auraient une aisance orale, la mémoire, et la compréhension des choses meilleures et plus rapides que les personnes totalement sobres, et bien entendu que les personnes abusant de l'alcool (enfin ça c'est pas une nouveauté).

Rentrent dans la catégorie des consommateurs modérés les hommes qui consomment entre 14 et 28 verres de boissons alcoolisées par semaine et les femmes qui en absorbent entre 7 et 14.

Les résultats sont assez étales entre les diverses catégories de personnes intérrogées, et l'enquête montre également ques ces individus ont une meilleure santé.

Les chercheurs ont déclaré : "Nous avons découvert que les gens qui ne boivent pas avaient plus tendance à avoir une santé mentale et physique plus mauvaise, un niveau d'éducation et un cadre de vie inférieurs".

Notons également que ces chercheurs ont trouvé prudent de signaler que ces résultats devaient faire l'objet de travaux plus approfondis !

SAB Miller rachète le colombien Bavaria et devient n°2 de la bière

Ajouté le 22/07/2005 - Auteur : TLB

Le brasseur Britanique SAB Miller est devenu numéro deux mondial de la bière en rachetant le brasseur colombien Bavaria, pour 7,8 milliards de dollars. Le groupe formé ainsi représente 12,5 milliards de dollars, et 52 000 employés dans plus de 50 pays. La production annuelle est de 175 millions d'hectolitres de bière, contre 205 millions pour InBev, n° du secteur.

Le Brasseur Britanique remporte la mise face au néerlandais Heineken, après des mois d'âpres discussions. L'acquisition de Bavaria prendra la forme d'un échange de participations entre le britannique et la famille Santo Domingo, propriétaire du brasseur Colombien. SAB Miller reçoit 71,8% de Bavaria et ce dernier émet 225 millions d'actions nouvelles qui donneront à Julio Mario Santo Domingo et à ses proches 15,1% de SAB Miller.

On se souvient du rachat d'Ambev, le brasseur Brésilien, par Interbrew et qui a donné naissance à Imbev. SAB Miller entre ainsi en grandes pompes sur le marché sud-américain, où Bavaria représente 99% du marché colombien, 93% du marché en Equateur et 79% de Panamà.

Bavaria est présent dans ces pays avec les marques Aguila, Cristal, Pilsener et Atlas :

Bieres bavaria

Une bière estampillée "Trappiste" en Tchéquie ?

Ajouté le 12/07/2005 - Auteur : TLB

C'est en tout cas ce que'affirme une abbaye tchèque installée à Zeliv. L'abbaye prétend être la 7ème Trappiste dans le monde.

Nos amis Belges ne l'entendent pas de cette oreille, et le branle bas de combat est lancé par l'Association internationale Trappiste. Ils estiment que ces bières ne peuvent pas porter le nom de trappiste et l'a fait savoir aux moines-brasseurs tchèques.

Seules six bières au monde sont estampillées Trappistes, et peuvent prétendre à ce titre honorifique : les célèbrissimes Chimay, Orval et Rochefort en Wallonie, Achel, Westmalle et Westvleteren en Flandre.

Une seule autre trappiste était brassée jusqu'il y a quelques années par les moines de l'abbaye cistercienne de Koningshoeven (La Trappe), aux Pays-Bas. Celle-ci a perdu le droit de s'appeler Trappiste suite au rachat de leur brasserie par le brasseur Bavaria.

«Notre brasserie du site de Zeliv devient le 7e endroit au monde à brasser la bière trappiste, puisque la Canonie des Prémontrés à Zeliv participe à son exploitation », proclame, en français notamment, le site internet de la brasserie installée en Bohème.

Le porte-parole de l'Association internationale Trappiste, François de Harenne, a aussitôt écrit aux Révérends Pères tchèques pour leur signaler qu'ils font une utilisation erronée de la dénomination «Trappiste » dans la présentation de leur bière.

«La dénomination trappiste ne désigne pas un type de bière mais ce que l'on appelle en droit une appellation de provenance: pour la porter, la bière doit provenir d'une abbaye de moines trappistes. Or, votre abbaye abrite une communauté de prémontrés! », écrit M. de Harenne.

Il réclame donc que «pour la bonne réputation de votre bière et de votre brasserie », que les Pères corrigent sans tarder la référence faite aux brasseries trappistes.

«Culture Bière» ouvre une boutique sur les Champs-Elysées

Ajouté le 12/07/2005 - Auteur : TLB

La bière s'offre une vitrine de choix sur les Champs-Elysées, en effet on connaissait la petite revue «Culture Bière», ainsi que le site internet Eponyme. RICHARD WEISSEND, directeur de Brasseries Heineken, a inauguré un magasin  «Culture Bière».

C'est maintenant un espace de 1800 m² sur trois étages comprenant bar, comptoir, galerie et restaurant, et employant quatre-vingts personnes, qui met en scène les trois cents références et les nouveaux produits d'Heineken.

«Ce navire amiral a vocation à être unique», précise le patron de 44 ans, qui attend deux mille clients par jour et un million de visiteurs par an. Le projet a nécessité deux années de travail et un lourd investissement, avec un seul objectif: se rapprocher du consommateur à l'heure où le marché de la bière accuse depuis 2000 une baisse de près de 2% chaque année.

RICHARD WEISSEND avait déjà initié le projet d'un magazine «Culture Bière» de 24 pages destiné à «entrer en relation directe avec le consommateur» en 2001. Un million d'abonnés le reçoivent gratuitement. De la publi-information relégué également par le site Internet, et qui trouve son prolongement aujourd'hui avec le concept store, où le patron strasbourgeois entend «mettre en scène tout ce qu'on raconte aux gens».

Mort Subite nous rafraichit avec son Xtreme Manzana

Ajouté le 04/07/2005 - Auteur : TLB

Xtreme Manzana, c'est la dernière née de la brasserie Alken-Maes, spécialisée dans les gueuzes et krieks (Mort Subite). Xtreme Manzana signifié "goût extrême à la pomme", Manzana signifiant pomme en espagnol. Il s'agit bien sur d'une boisson rafraichissante à base de Lambic... et de pomme.

Xtreme Manzana est une bière fruitée, estivale et branchée. Elle fait partie de cette nouvelle vague de bières tendances, destinée à séduire un public jeune et les femmes. Xtreme Manzana tire à 4,2%, et est brassée dans la vallée de la Senne.

Dans la série branchée, Mort Subite propose une gamme complète "Xtreme" : Xtreme Manzana, Xtreme Kriek et Xtreme Framboise. Les deux dernières ne sont qu'un restylage d'été.

Mort Subite est née en 1970 à "La Cour Royale", un café bruxellois appartenant à la distillerie de gueuze. Le nom de mort subite provient du nom donnée à la dernière partie de dés avant le retour au travail.

Les brasseries Alken et Maes datent respectivement de 1880 et 1881. Elles ont fusionné en 1988. C'est désormais le second groupe brassicole belge, et la brasserie emploie aujourd'hui 700 personnes et produit 2 millions d'hectolitres par an.



Les brasseurs cherchent de nouvelles pistes pour endiguer la baisse de consommation

Ajouté le 22/06/2005 - Auteur : TLB

A l'instar de Kronenbourg, les brasseurs doivent évoluer pour ne pas disparaitre. En effet, la chute de consommation de bière en France est désastreuse, 50% des français ne boivent plus de bière et ceux qui en boivent le font de moins en moins souvent. Car ils se sentent "montrés du doigts", un sentiment de culpabilité à boire de l'alcool. Les campagnes contre l'alcool au volant a fait des dégats.

Sur une période de trois ans, les ventes de bières ont diminué de 1 million d'hectolitres, ce qui représente 33,4 litres par habitant. La remonté de 2003 n'est que le reflet de la canicule, un pis aller.

Que ce soit dans les cafés ou les grandes surfaces, les Français boudent la mousse. Ce ne sont pas moins de 2000 à 3000 cafés qui ferment chaque année. Les consommateurs estiment également que la bière est souvent vendue trop cher dans les cafés, avec des tarifs pouvant atteindre 3,5 € pour un demi, une bière basique, alors qu'on trouve dans les cafés de nos voisins belges des bières spéciales à la pression ou à la bouteille entre 1,5 et 3 euros. Le choix des cafetiers français n'est pas la non plus pour attirer l'amateur de bonnes bières, le choix est souvent limité à de la pils industrielle.

En plus, les cafetiers français ne savent pas servir correctement une bière, et mal tirée, en effet ceux-ci ne prennent pas la peine de nettoyer chaque soir la canalisation avec de l'eau, et beaucoup de cafetiers ne le font pas, selon Olivier Picot, le président de Brasseurs de France. "Purger tous les soirs, vous rigolez ? Cela prend trop de temps et on perd trop de marchandise", explique un garçon de café, qui travaille depuis dix-sept ans dans des établissements de "qualité" à Paris.

Les brasseurs cherchent de nouveaux moyens pour faire revenir la clientèle. Ils financent des formations au service dans les cafés. Ils proposent des nouveaux concepts marketing, quitte à transformer la bière... en soda. Ils proposent de nouveaux produits, comme les bières aromatisées pour attirer une clientèle plus jeune. Les clichés comme "la bière fait grossir", ou est un brevage trop masculin sont ancrés dans les esprits.

Le nouveau prduit marketing, c'est la bière sans alcool ou très faiblement alcoolisé (moins de 3°). les brasseurs semble-t'il n'ont pas compris une chose, les vrais amateurs de bières n'iront pas boire une bière pression dans un café parcequ'elles se ressemblent toutes au niveau gout. La solution se trouve simplement dans la qualité et la diversité.

Côte d'Ivoire - La bière Drogba en homage à l'attaquant de Chelsea

Ajouté le 22/06/2005 - Auteur : TLB
En Côte d'Ivoire, une bière a été baptisée Drogba, en référence à l'attaquant de Chelsea, qui est aussi le fer de lance de la sélection nationale de Côte d'Ivoire Didier Drogba. La bouteille de bière d'un litre  est assimilée pour sa morphologie à Didier Drogba, joueur puissant de 1,88 m pour 84 kg.

La Drogba  utilise le slogan officiel:  "la bière de l'homme fort". Elle est très consommée dans les bars et les restaurants populaires d'Abidjan, la capitale économique ivoirienne, et également à l'intérieur du pays. Elle a coulé à flot dimanche soir après la victoire de la sélection nationale, grâce à deux buts de... Didier Drogba face à l'Egypte pour la 8e journée des qualifications communes au Mondial-2006 et à la Coupe des nations 2006.
4 commentaires - Voir | Rédiger

Les Français boivent moins de bière.

Ajouté le 10/06/2005 - Auteur : TLB

consommation biereEn 2003, la consommation de bière avait été dopée par la canicule. Pour 2004, la consommation de bière a reculé de 4,7%, soit 20,2 millions d'hectolitres, qui correspond à la consommation de 2002. Histoire de remonter la pente, les Brasseurs de France vont lancer une campagne pour promouvoir la bière.

La France est le cinquième producteur de bières en Europe pour 2004, la production est de 16,8 millions d'hectolitres, dont 10% sont exportés dans l'Union. Ses importations ont été de l'ordre de 5,4 millions d'hectolitres, ce qui a porté la consommation nationale à 20,2 millions, soit 33,4 litres par habitant, selon Olivier Picot, le président de l'association des Brasseurs de France.

Contrairement aux idées reçues, les Français sont parmi les plus faibles consommateurs de bière en Europe. Les Irlandais en consomment pas moins de 118 litres chaque année, devant les Allemands (117,7 litres), les Britanniques (101,5), les Danois (96,2), les Belges (96), les Espagnols (78,3) et les Portugais (61,2).

L'an dernier, le recul de la consommation de 4,7% par rapport à 2003 (-1,9% par rapport à 2002) est dû à une météo peu clémente (un printemps et un été peu ensoleillés), une forte concurrence dans le domaine des boissons, une communication soumise aux contraintes de la loi Evin, un discours de santé publique «peu favorable à la consommation de boissons alcoolisées» et des idées tenaces sur le lien entre bière et poids.

Pour relancer la consommation, les Brasseurs de France vont lancer une campagne la semaine prochaine pour mettre en avant les qualités de la bière: il s'agit d'une boisson «naturelle, agricole, faiblement alcoolisée, peu calorique et issue d'une tradition et d'un savoir-faire français», a précisé le président de l'association, qui regroupe 52 brasseries, soit 99% des bières produites dans le pays.

5 commentaires - Voir | Rédiger
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | »
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - Consommez avec modération