Vous êtes ici >> Accueil/Les brèves
Résultats par page : 5 | 10 | 20 | 50
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | »

Les brèves

La production de bière chinoise atteint 29,4 millions de litres en 2004

Ajouté le 13/04/2005 - Auteur : TLB

La Chine est donc le plus gros producteur de bière au monde. La production chinoise de bière a atteint 23, 8683 millions de t en 2002, dépassant celle des Etats-Unis pour se classer première au monde.

La production chinoise de bière a connu une croissance annuelle de 15,2% depuis une dizaine d'années. Actuellement, la Chine dénombre plus de 400 producteurs de bière et 2 000 entreprises impliquées dans ce secteur.

 

Histoire de la création de la bière Tsingtao

Ajouté le 13/04/2005 - Auteur : TLB

Qingdao est inexorablement lié à sa bière, celle-ci marque évidemment l'histoire de la ville. En tant qu'habitants de Qingdao, nous sommes fiers de cette marque. Quand nous prenons une bière, la mousse nous fait penser à l'écume des vagues. Sa couleur jaune ressemble à la grand place dorée. Et son goût frais nous fait penser à la brise maritime. Nos beaux paysages naturels sont donc liés à notre bière, la Tsingtao.

Il y a 100 ans, il n'y avait pas de bière à Qingdao. C'était un petit village de pêche. Les gens buvaient plutôt de l'eau-de-vie ou du vin de riz appelé le vin Jimo.

Lire la suite 

Namur - La curiosité au service de la bière

Ajouté le 13/04/2005 - Auteur : TLB

Le Festival Découverte de la bière se tenait ce week-end à Ciney. A côté des grandes brasseries, on y trouvait des artisans brasseurs, comme Jean-Pierre Nain.

J amagne, un petit village d'à peine deux cent cinquante âmes, perdu dans la campagne florennoise. A certains moments, on peut y humer, le parfum du houblon. Des effluves qui proviennent de la brasserie artisanale « Mortal's Beers » de Jean-Pierre Nain, lancée il y a deux ans. Par pur plaisir. Professeur de pâtisserie et chocolaterie à l'Institut des techniques des commerces agroalimentaires de Suarlée, il s'adonne à sa passion pendant ses loisirs. Ses créations s'appellent Black, Yellow ou Sun Mortal.

Un samedi matin sur deux, ce joyeux luron de bientôt 36 ans se lève plus tôt que le coq voisin, à 4 heures du matin, pour brasser l'une de ses bières originales.

 

2e Fête de la bière à Sens : en avant, mousse et musique

Ajouté le 01/04/2005 - Auteur : TLB
« Celtisme » et Allemagne sont à l’honneur, le 2 avril, lors d’une journée dédiée au houblon.

La seconde édition de la Fête de la bière se tiendra samedi 2 avril, toute la journée, au marché couvert. L’occasion choisie pour cette fête ? La Saint-Patrick, fête d’origine irlandaise qui se fête le 17 mars.

La volonté affichée de la ville, organisatrice de l’événement, pour cette seconde édition ? « Mettre la pression », ainsi que l’indique l’affiche. Les amateurs de mousse pourront profiter des stands mis en place dès le samedi matin, en parallèle avec le marché. Cinq brasseries artisanales seront présentes, parmi lesquelles la Brasserie des Champs. Puis, à partir de midi, « celtisme » et Allemagne seront tour à tour mis à l’honneur.

Tout d’abord dès 14 heures, à travers le groupe de musique celtique Zirmat. Cette formation, originaire de Villeneuve-sur-Yonne, se produira jusqu’à 19 heures sous la halle. Les visiteurs pourront écouter les musiciens tout en dégustant de nombreux types de bière, avec modération. Les visiteurs de l’après-midi se verront par ailleurs remettre, avec leur ticket d’entrée d’une valeur de 3 euros, une chope vide qu’ils pourront conserver.

Le soir, l’Allemagne sera représentée par la Bayern Musik, fameuse formation auboise (notre photo) qui donnera au marché couvert des airs de Bavière. Les musiciens accompagneront six danseuses qui exécuteront entre autres danses le Schuhplattler. Des Jodle sont également au programme. Mais cette soirée se fait aussi dîner-spectacle (réservation obligatoire), avec l’indispensable choucroute garnie. Un verre de bière est offert lors du repas.

La soirée se prolongera jusqu’à minuit avec des animations dansantes. Les personnes souhaitant simplement venir danser ne paieront que 2 euros, contre 22 euros pour le dîner-spectacle. La Fête de la bière 2005 devrait fermer ses portes vers 24 heures.

EN SAVOIR PLUS

• Renseignements et inscription pour la soirée au plus tard le 30 mars : Office du tourisme, 3, place Jean-Jaurès. Tél. 03.86.65.19.49.

George Clooney vend de la bière

Ajouté le 01/04/2005 - Auteur : TLB
L'acteur américain George Clooney entend imiter son copain Brad Pitt, en faisant à son tour la promotion d'une marque de bière. Clooney, qui a l’habitude de faire de la publicité à l’étranger, moussera la vente des produits Budweiser aux États-Unis, à travers une vaste campagne télévisuelle et radiophonique.

Les fans devront toutefois tendre l’oreille, puisque le joli minois de la star n'apparaîtra nul part. Clooney, qui n'hésite pourtant pas s'afficher à l'étranger, préfère ne pas être vu, chez lui, aux côtés d’un produit.

La société américaine Anheuser-Busch, premier brasseur mondial avec la marque Budweiser, se contentera donc de la voix suave de la star.

Molson Coors tente sa chance en Russie

Ajouté le 01/04/2005 - Auteur : TLB
C'est ce qu'a annoncé la société russe responsable des relations publiques de l'entreprise, PRP Group.

Molson Coors prévoit investir 16M$ US dans ce projet de percer un nouveau marché. En perte de vitesse au Canada et éprouvée par une tentative jusqu'ici malheureuse de grandir au Brésil, elle cherche de nouvelles avenues de croissance.

Les investisseurs semblaient apprécier cette stratégie, faisant gagner au titre 1$ US ou 1,3% à 77,90$ US à New York en début d'après-midi.

La Russie, déjà réputée pour son engouement pour la Vodka, accroît rapidement sa consommation de bière et d'autres brasseurs tentent d'en pénétrer le marché. Interbrew, Heineken et Carlsberg y sont déjà présents.

La bière légère doit faire son entrée à Moscou et à Saint Petersbourg en avril ou en mai. Elle sera produite dans une brasserie russe de Kaliningrad, avec des ingrédients importés d'Allemagne, de Suisse et des Pays-Bas.

La bière Fayrouz veut inonder le marché musulman

Ajouté le 01/04/2005 - Auteur : TLB
L'image « http://www.touteslesbieres.fr/bibliotheque/BiereFayrouz.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs. Le groupe brassicole néerlandais Heineken a décidé de lancer une "bière musulmane" sur le marché mondial, confirment des sources proches de l'entreprise. "Fayrouz" ­ turquoise en arabe, mais aussi le nom d'une célèbre chanteuse libanaise de musique arabe contemporaine ­ ne contient pas d'alcool et aurait un goût proche de celui de la limonade.

La nouvelle boisson sera disponible dès cet été au Maroc, puis en Tunisie, en Algérie et en Libye. Composée d'orge non fermentée, adoucie avec du sucre et du jus de fruits, cette bière, dont la composition a été longuement étudiée, sera disponible en différentes versions (framboise, citron, ananas...), imitant notamment les "bières de fruit" produites en Belgique, l'alcool en moins.

Heineken a, en fait, repris l'idée au groupe égyptien Al-Ahram Beverages Company, qu'il a racheté en 2002. Al-Ahram produisait déjà la bière Fayrouz, autorisée par les plus hautes autorités coraniques du pays, pour le marché intérieur égyptien.

L'entreprise néerlandaise n'aurait, selon son porte-parole, pas encore décidé si elle lancera, ou non, son nouveau produit sur les marchés néerlandais, puis européen. Des sources proches de la direction estiment toutefois que les Pays-Bas, qui comptent quelque 900 000 personnes de confession musulmane (sur 16 millions d'habitants) seraient un laboratoire idéal, les musulmans des deuxième et troisième générations étant familiarisés avec la bière, même s'ils s'interdisent majoritairement de consommer de l'alcool.

Dans les pays arabes, en revanche, le brasseur néerlandais devra surtout, s'il veut réussir, présenter Fayrouz comme une boisson alternative au Coca-Cola, aux sodas et au thé, estime le professeur Fred van Raaij, spécialiste de l'étude des comportements de consommation à l'université de Tilburg. L'affaire ne passe pas inaperçue aux Pays-Bas. Sur le site Web des héritiers de Pim Fortuyn, le leader populiste assassiné, ennemi virulent de l'islam, les internautes se déchaînent pour critiquer les "idioties" de Heineken et, parfois, réclamer un boycottage de la petite bouteille verte, symbole de la fierté nationale. Sur le site islamique Risallah.com, un référendum "pour ou contre la bière musulmane" a été organisé : à ce stade, 77 % des votants se disent hostiles à la consommation du nouveau breuvage.

Heineken espère éviter les mésaventures qu'elle a rencontrées en Indonésie. Multi Bintang, une autre de ses filiales, y produit la Bintang Zero, une bière présumée sans alcool. Une polémique oppose toutefois, dans ce pays, les Néerlandais aux autorités religieuses, qui affirment que la bière contient des éléments alcoolisés, ce qu'Heineken dément.

2ème Festibière de Jenlain

Ajouté le 01/04/2005 - Auteur : TLB
La Confrérie de l'Ordre des Bières de Jenlain organise son 2ème Festibière

Celui-ci se déroulera les 2 et 3 avril 2005 :

La Confrérie de l'Ordre des Bières de Jenlain organise son 2ème Festibière. L'invitée cette année est la Bretagne.

L'image « http://www.touteslesbieres.fr/bibliotheque/festibiere.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.

La liste des brasseries exposantes : 

Région Bretagne (6 brasseries) :

  • Brasserie LANCELOT. Sociètè BreizhyBulles Yannick Smiètanski
    Place de l'église 56 550 Locoal - Mendon
    Lancelot, Bonnets Rouges, Cervoise Lancelot, Duchesse Anne, Blanche Hermine, Telenn Du, Pays de cocagne*.
  • Brasserie BRITT. Jean françois Istin et Laurent Gloaguen
    Kerouel Le Minaouet 29 910 Trègunc Concaneau
    Britt blonde, rousse, blanche, GwinizDu brune, MélenetAr-Mélen*.
  • Brasserie du TREGOR. Stèphane Tanguy
    Kemevec 22 220 Minihy - Trèguier
    Dremmwel, dorée, rousse, blanche, blonde et noire*.
  • Brasserie de la BRIERE. Isabelle et Claude Thièry
    Le Nèzyl 44 410 Saint Lyphard
    Typha, Morta, Dana blanche et Thorella bio*.
  • Brasserie TRI MARTOLOD. Robert Salliou
    BP 36 Zone de Kérangyon 29 950 Bénodet
    Tri Martolod blonde et brune*.
  • Brasserie du BOUFFAY. Pierre Lesoin
    54 Rue des Monceaux 44 470 Carquefou
    Blonde, ambrée, blanche et Braise du Bouffay*.

Région Nord-Pas de Calais (8 brasseries) :

  • Brasserie Au BARON. Alain Bailleux
    Place au fond des rocs 59 570 Gussignies
    La cuvée des Jonquilles, la Saison Saint Médard, la bière de Noël*.
  • Brasserie du CAMBIER. Gérard Caudrelier.
    18 bis rue Pasteur 59 265 Aubigny au bac
    Iris beer, blonde, ambrée*.
  • Brasserie PAGE 24. Hervé Descamps et Vincent Bogaert
    26 Route d'Arras 62 160 Aix Noulette
    Page24, blonde, ambrée, blanche, à la chicorées, à la rhubarbe*.
  • Brasserie DUYCK. Raymond Duyck.
    113 route nationale 59 144 Jenlain
    Jenlain ambrée, blonde, St Druon de Sebourg, Fraîche de l'Aunelle, J absinthe et J gingembre*.
  • Brasserie JESTIN. Véronique Jestin
    50 Bd de la liane Creamanche 62 200 Boulogne sur mer
    Terre de Brume ambrée*.
  • Brasserie THEILLIER. Michel Theillier
    Rue de la Chaussée, Louvignies, 59 570 Bavay
    La Bavaisienne, Pax Romana*.
  • Brasserie L'ECUME DES JOURS. Olivier Forest
    29 rue du Pavé 59530 Jolimetz
    L'Ecume desjours blonde et kriek*.
  • Brasserie L'ESCREBOISE. Michel Madrzyck
    Lycée Agricole de Douai Wagnonville
    Escreboise blonde, ambrée, brune et blanche*

Région Midi-Pyrénées (1 brasserie) :

  • Brasserie OC'Ale. Jack Courmont.
    St Simon 82 130 La française
    Bière OC'Ale, noire et blanche*.

Région Auvergne (1 brasserie) :

  • Brasserie du CERF. Raymond Skrobacz
    26 bis la Belle Allée 63 430 Combronde
    Bière des volcans blonde et brune*.

Région Lorraine (1 brasserie) :

  • Les Brasseurs de LORRAINE. Régis Bouillon et Jean François Drouin
    3 rue du Bois le Prétre 54 700 Pont a Mousson
    Loroyse, Noiraude, Loup blond et Abbaye des Prémontrés*.

Région Picardie (1 brasserie) :

  • Brasserie MAEYAERT. Eric Maeyaert.
    13 rue de la gare 60 112 Mïlly sur Thérain
    Rebelle, Milliacus et Blonde de Milly*.

Région Normandie (1 brasserie) :

  • Brasserie HOTTETERRE . Jérémie Thiébaut.
    12 rue Hotteterre 27 750 La Couture Boussey
    Hotteterre blonde et ambrée*.

* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Le programme du Festibière 2005 : 

SAMEDI 02/04/05

14H00 : Ouverture des portes.

16H00 : Inauguration avec les officiels Cortège avec les confréries

17H30 : Cortège du BAGAD de Ploërmel

20H30 : Repas - spectacle avec le groupe musical Pen Per Du

DIMANCHE 03/04/05

 

11H30 : Cortège avec la Ghilde des Eswards Cervoisiers intronisations de personalités

12H00 : Passage du Bagad de Ploërmel

14H00 : Prestation du groupe Pen Per Du

15H00 : Aubade du Bagad et de Pen Per Du Au revoir de la Bretagne

17H00 : Intronisations

19H00 : Soirée musicale

 

Les sites de la fêtes et les animations plus en détail (non définitif) :  

 

Pour découvrir et comprendre le principe du Jenlain Festibière, partons, avec quelques mois d'avance, en visite dans les différents sites de la manifestation.

 

La place :

C'est d'abord la Grand Place du Village transformée en l'espace d'un week-end en cour de ferme des siècles précédents. L'Association Jenlinoise de Tourisme, organisatrice de la fête, a planté et récolté en Juillet 2004, différentes céréales nécessaires à la confection de la bière et du pain (Pour en savoir plus sur cette récolte voir "

 

Engrangées durant l'hiver à la ferme « Notre Dame », ces céréales sont sur la Place, battues au fléau. Les gerbes déposées et rangées en petites meules sont, les unes après les autres, livrées aux bras experts des cultivateurs, afin de séparer la paille et le grain.

 

Ce même grain va ensuite être concassé dans un superbe moulin à roue à aube reconstitué pour l'occasion sur la Place de Jenlain. Il faut savoir en effet que trois de ces fameux moulins ont alimenté Jenlain en farine, grâce au courant de l'Aunelle. Le moulin sert à la fois à broyer le malt nécessaire pour la bière et à faire la farine.

C'est l'association-de la fête du pain de Grand Fayt qui assure la fabrication de la précieuse nourriture.

 

Sur la Place, pour le plaisir du spectateur, c'est aussi une exposition de très vieux tracteurs, tous en état de marche et qui, très régulièrement, vont animer les rues du Village.

C'est également un chariot de brasseur tiré par deux magnifiques juments « Hotesse » et « Gitane » qui nous renvoie avant la mécanisation.

C'est enfin le podium extérieur qui accueille les différents partenaires de l'animation mais nous y reviendrons.

 

Le plateau extérieur :

Après avoir traversé la rue principale de Jenlain, nous arrivons sur le plateau extérieur et ses stands dédiés aux produits du terroir et à la filière brassicole.

 

Pour l'édition 2005, l'invité d'honneur étant la Bretagne, plusieurs exposants vous proposent leurs produits régionaux. Pains bretons, charcuterie, biscuits et bonbons.

C'est bien sûr aussi les produits du Hainaut , langue Lucullus, Maroilles, chocolats de Valenciennes ainsi qu'un fameux alcool à la fleur de bière.

 

Dans ces stands, sur le plateau, la présentation d'une véritable « Pico Brasserie », la fabrication de la bière par des brasseurs amateurs, ainsi que des collections de verres, sous bocks, plaques émaillées, présentés et destinés comme tous les produits du terroir, à être achetés par le très nombreux public.

 

Après avoir cédé à ces tentations, vous pourrez vous distraire en vous exerçant aux jeux anciens flamands. De très nombreux jeux sont ainsi mis à la disposition des grands et des petits.

 

C'est d'ailleurs le moment de croiser Philippe Richard, animateur professionnel qui, de stands en stands, présente au public chacun des exposants.

 

C'est aussi l'heure de voir passer la Montgolfière de Jenlain, qui après avoir décollé d'une prairie voisine, survole l'ensemble de la manifestation : spectacle exceptionnel.

 

La salle des sports :

C'est maintenant le moment approprié pour entrer dans la grande halle de sports.

 

Installées dans des stands magnifiquement décorés dans un style très représentatif des talents jenlinois, quinze brasseries artisanales (dont vous vener de lire la liste ci-dessus) vous attendent afin de vous faire déguster leur production.

 

Avec ces différentes brasseries, c'est tout l'art du renouveau du brassage en France qui est représenté.

Il faut dire qu'un bon nombre de demandes d'autres brasseries ont dû rester en attente faute de place.

 

Afin de mieux apprécier les différentes bières élaborées par ces brasseurs, un petit verre de dégustation de 12 cl est mis à la disposition du public ainsi que 3 tickets permettant une approche gustative, à déguster bien sûr avec modération, mais aussi avec délectation.

 

Dans la halle de sports, un secteur particulier est dédié aux expositions. Expositions en effet d'un tourniquet présentant les plus belles pompes de tirage du monde entier, d'un très vieux chariot à roue de bois couvert de céréales, d"objets très anciens de l'art agricole et brassicole, de collections de sous bocks et d'étiquettes de bière, de montage audio-visuel expliquant l'élaboration de semences d'orge de brasserie, principal ingrédient ainsi que le touraillage et maltage avec la participation des Malteries Soufflet.

 

Enfin, gardons le meilleur pour la fin dans cette halle de sports, une scène impressionnante avec éclairage et sonorisation pour accueillir le clou du spectacle, c'est-à-dire un invité très particulier : Le Bagad de Ploermel avec ses 25 musiciens en costume, ainsi que le groupe musical du folklore breton et celtique Pen Per Du et bien sûr la participation d'une quinzaine de Confréries de toute la région et même de Belgique comme la Jurade Princière de Chimay, défendant avec faste et qualité les produits gastronomiques faisant la renommée du Plat Pays.

 


Belgique: La bière, pour découvrir nos régions

Ajouté le 25/03/2005 - Auteur : TLB

Pâques est synonyme de renouveau touristique. Les réservations affichent un bon niveau. Le thème « bière » va permettre de découvrir nos régions.

O n est à peine sorti des festivités carnavalesques, suivies d'une belle nappe de neige qui a enchanté les skieurs, que voici déjà Pâques. Une date synonyme de renouveau, en tout cas de réveil touristique pour un certain nombre d'attractions et d'activités de plein air. Redu, village du livre, en sera l'élément-phare ce week-end. Et comme les bourgeons prêts à exploser, toute une série de manifestations vont se dessiner au fil des semaines.

Les vacances de Pâques s'annoncent-elles sous de beaux cieux, touristiquement parlant ? Ce n'est pas mal du tout, estime Pierre Coenegrachts, directeur général adjoint de l'Office de Promotion du Tourisme wallon (OPT). Il y a un léger tassement par rapport aux autres années. Certains ont profité de la neige pour s'offrir des séjours qu'ils n'auraient pas nécessairement faits autrement. Et puis Pâques tombe tôt. Le taux de réservation se situe tout de même à 75 % en Ardenne, dans l'hôtellerie et le tourisme rural (gîtes, etc.). Par contre, pour l'Ascension et la Pentecôte, le taux de réservation est déjà de 80 %.

La clientèle est classique : belge, hollandaise, et dans une moindre mesure allemande et française. Le Belge reste majoritaire pour le tourisme d'un jour (80 %), contre 60 % pour des courts séjours.

Nos visiteurs recherchent par ailleurs de plus en plus des séjours thématiques. Leur lieu de destination sera donc choisi en fonction de telle ou telle offre (pêche, mise à disposition de VTT, golf, balades à cheval, etc.). Avec nos services à l'étranger, on essaie de comprendre et de relayer ces demandes auprès des responsables du tourisme rural notamment, poursuit Pierre Coenegrachts.

Selon les pays, on peut aussi classifier le touriste... L'Allemand serait plus séduit par le thermalisme, le Français par des thèmes culturels, le Hollandais par le sport-aventure.

Côté nouveautés, c'est plutôt vers les événements ponctuels qu'il faudra se tourner, plus que vers des attractions (NDLR : « Le Soir » en présentera quelques-unes demain). On songe notamment à l'exposition « J'avais 20 ans en 45 à Bastogne » ou les expositions liées au 175e anniversaire de la Belgique, à Bruxelles (made in Belgium, La Belgique visionnaire).

Mais l'année 2005 est surtout dédiée à Bruxelles et en Wallonie au couple « bière et tourisme ». Un premier grand rendez-vous bouclera les vacances pascales, à Ciney Expo, les 9, 10 et 11 avril. Un festival de la découverte à déguster sous bien des formes : expo, bourse d'échanges, stands didactique et touristique, produits de bouche, etc.

La bière va d'ailleurs faire mousser à souhait les agendas touristiques et festifs, dans les semaines à venir. Et puis, elle est un fil conducteur bien agréable pour découvrir nos régions, sa gastronomie, ses brasseries, ses monuments, musées, etc. C'est dans ce sens que l'OPT a réalisé une brochure « Chemins de saveurs », soit quelques dizaines de circuits, province par province, qui marient la découverte touristique aux saveurs houblonnées.

1 commentaire - Voir | Rédiger

Lancement international de Brahma, la bière aux saveurs du Brésil – ‘Ginga’

Ajouté le 25/03/2005 - Auteur : TLB

brahma Le brasseur belge Inbev, né de la fusion en août 2004 du belge Interbrew et du brésilien AmBev, a annoncé mardi le lancement dans plus de 15 pays de «Brahma », sa bière «aux saveurs du Brésil ».

«La marque et son approche diffèrent grandement des autres boissons », prévient dans son communiqué le numéro un mondial de la bière en termes de volume.

«Légère et désaltérante », «avec un soupçon de papaye en note finale », Brahma, bière distribuée à l’origine par AmBev essentiellement au Brésil, sera conditionnée dans une bouteille «galbée, aux lignes et aux courbes originales et esthétiques ».

InBev entend ainsi «faire connaître l’attitude et le style de vie brésiliens aux consommateurs du monde entier ».

En mars 2004, InterBrew avait annoncé la réalisation de synergies importantes découlant de la réunion des deux entreprises, à savoir un montant annuel avant impôts de 140 millions d’euros de synergies commerciales à l’horizon 2007.

Or selon InBev, «la vente de Brahma hors de ses marchés nationaux devrait représenter une contribution de 30 M EUR d’ici fin 2007 ».

La nouvelle bière sera disponible dans le commerce à partir d’avril et sera distribuée sur les marchés mondiaux «tout au long de 2005 ».

«Sept mois à peine après le rapprochement de nos deux entreprises, nous observons déjà les signes très visibles et très tangibles de la puissance conjointe de cette nouvelle entreprise pleine de promesses », estime le directeur général du groupe, John Brock, cité dans le communiqué.

Selon lui, «ce lancement mondial dope nos atouts et notre envergure internationale de plus grand brasseur au monde ».

Le groupe InBev est déjà fort d’un portefeuille de plus de 200 marques dont Stella Artois, Beck’s, Skol -la troisième bière la plus vendue au monde- Leffe, Hoegaarden, Staropramen ou encore Bass.

Le brasseur emploie quelque 77.000 collaborateurs et déploie ses activités dans plus de 30 pays. En 2004, il a réalisé un chiffre d’affaires net de 8,57 mds EUR et un bénéfice net de 719 M EUR.

1 commentaire - Voir | Rédiger
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | »
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - Consommez avec modération